Pauvre Mont Ventoux !

Mont VentouxPour la deuxième année l’Office National des Forêt est chargé de bruler à l’aide de chalumeaux une douzaine d’hectares de végétation sur la partie sommitale de cette montagne quasi mythique…

On rappellera que cette même remarquable administration, crée au XVIIème siècle a réussi à partir du milieu du XIXème siècle à reboiser ce magnifique massif et on ne peut que s’étonner qu’elle soit chargée de s’opposer à la lente et difficile “colonisation par des pins à crochets et les genévriers communs” sur la partie sommitale. Mais le plus surprenant est la rationalité avancée: “Redonner au Géant de Provence son aspect minéral et favoriser les pelouses d’altitude”.

Une telle action, “intégralement financée par l’Etat et l’Union Européenne ” qui défie le sens commun, est bien évidemment réalisée aux frais des contribuables…. et de l’environnement tant il est vrai que l’enfer est pavé de bonnes intentions illustrées par le projet de Parc Naturel Régional

Ajoutons que la protection du loup qui envahit progressivement le massif est encouragée par les mêmes technocraties et menace l’élevage ovin pourtant lui même subventionné.

Avec de tels amis le Ventoux n’a pas besoin d”ennemis !