Sir Roger Scruton

Roger Scruton : « Activer les bonnes motivations chez les personnes »

En janvier 2012, Sir Roger Scruton a donné une conférence à propos de son livre Green Philosophy : How to think seriously about the planet (Atlantic Books, 2012). L’intervention était organisée à Londres par la Royal Society for the Encouragement of Arts, Manufactures and Commerce (RSA). Dans l’extrait ci-dessous (vidéo de 13 minutes), le conférencier[…]

Épandage près d'un village

« La règlementation fait semblant de fonctionner »

Max Falque était l’invité de Philippe Delaroche sur Radio Notre-Dame dans l’émission « Décryptage » du 7 octobre 2019. Sur fond de tensions entre agriculteurs et habitants des campagnes, il explique les limites des solutions habituellement proposées (à 19’54”) : La tradition française est celle d’une réglementation centralisée. (…) En réalité, pour des problèmes aussi complexes[…]

Vous avez dit liberté ?

Vous avez dit liberté ?

La branche française de l’organisation Students for Liberty a publié fin 2018 une anthologie du libéralisme en dix-sept textes fondateurs. L’ouvrage est disponible gratuitement en version numérique. Au chapitre consacré à l’écologie, l’économiste français Henri Lepage s’intéresse à l’utilisation des droits de propriété pour la gestion des ressources environnementales. Il passe en revue de nombreuses[…]

Journal des libertés n° 5, été 2019

« Réguler l’écologie au moyen de la liberté »

Dans le Journal des libertés, le chercheur Erwan Queinnec livre un plaidoyer en faveur d’une écologie libérale. Dans un article synthétique, l’auteur dresse un état des lieux rigoureux des réponse politiques possibles à la question environnementale. Il résume d’abord la pensée dominante sur le sujet : L’environnement n’est-il pas le grand sacrifié du développement économique ? Pis,[…]

Gros mensonges : comment les alarmistes climatiques utilisent la menace, l’imposture et la tromperie pour vous maintenir désinformé.

Christopher Horner , 2008, Regnery Publishing, 407 p. Lors de mes nombreuse visites au Competitive Enterprise Institute, à Washington, je rencontrais en 2010 Christopher Horner qui m’offrait son dernier ouvrage que je viens seulement de relire. Horner répond en effet à la discussion actuelle sur l’origine et les moyens d’une pensée dominante qui non seulement[…]

L’écologie, une science confisquée ?

Christian Buson a bien voulu accepter en janvier 2019 la présidence de notre association. Le texte ci-joint (en français), publié dans la revue espagnole Recursos Rurales en 2018, témoigne de sa connaissance approfondie des principes de l’écologie libérale et de ses références scientifiques. Il met en garde dans le titre contre la dérive idéologique de l’écologisme[…]

Contre l’écologisme

Après de longues années de quasi silence la production intellectuelle française est remarquable et l’apport de Bruno Durieux* complète heureusement ceux de Bruno Tertrais, Sylvie Brunel, Remy Prudhomme, Christian Géroindeau… Durieux, haut fonctionnaire a participé à la vie politique depuis plus de 46 ans et a pu observer l’influence croissant de l’écologisme militant au sein[…]

La contractualisation du droit de l’environnement

Cette thèse magistrale ouvre la voie à une utilisation du droit privé comme alternative et/ou complément au droit public et à la réglementation. En effet la réponse aux problèmes environnementaux s’est traduite depuis bientôt un demi-siècle par une multiplication des règlementations qui, de plus nombreuses et détaillées, se sont avérées couteuses, parfois contreproductives et presque[…]

Le nouveau Sylvie Brunel

Sylvie Brunel nous offre un nouveau livre, bienvenu pour répondre à l’emballement médiatique de l’écologie politique véritable menace pour l’état de droit (rule of law) et la démocratie.. Outre une démonstration magistrale des fausses vérités et des mensonges de tous ceux qui au nom de leurs fantasmes envisagent de créer une nouvelle société vertueuse et[…]

L’écologisme, nouveau totalitarisme ?

Plus jamais cela ? Les instigateurs des plus grandes idéologies totalitaires de l’Histoire nous avaient prévenus des monstruosités qui seraient commises en leur nom. Dans un discours qu’il prononça dès 1920 à Munich, Adolf Hitler stigmatisa les Juifs comme étant les ennemis du national-socialisme et en préfigura l’extermination. Une haine d’un même ordre se manifestait[…]