Liberté économique et qualité de l’air

economic-freedom-and-air-quality-coverLe Fraser Institute, important think tank libéral localisé à Vancouver, publie une étude de 40 pages rappelant que la liberté est la condition de la prospérité économique et que l’intervention de l’État pour autant que l’activité ne porte pas atteinte aux droits d’autrui est au mieux inutile sinon contre-productive. Mais cette liberté économique est aussi responsable de la qualité environnementale. La Courbe Environnementale de Kuznetz illustre ce phénomène et concerne de nombreuses ressources environnementales.à des degrés divers. Cette recherche conduite à partir des statistiques de plus d’une centaine de pays constate qu”‘à l’augmentation d’un point dans “Index of Economic Freedom” correspond une une diminution de 7,5% des particules fines. En revanche on observe aucune diminution des émissions de CO2. Les auteurs peuvent donc confirmer “l’importance capitale d’inclure le facteur liberté économique dans l’examen des relations entre revenu et pollution. Cette recherche doit conduire à mieux orienter les politiques publiques”.